« Mon Peuple ne sait plus où Je suis, où Je ne suis pas ...  »

Un nouveau Livre du Père de l'Univers

La Révélation d’Arès (RA ) est un livre constitué de deux messages complémentaires, « l’Évangile donné à Arès » et  « Le Livre », tous deux reçus par Michel Potay à Arès en France, respectivement en 1974 et 1977.

Version 2009 du livre "La Révélation d'Arès"
Dernière édition - 2009, 160 pages, 15x1x21cm.

La Révélation d'Arès reconnaît comme messagers du Père de l'Univers - Dieu - les prophètes de la Bible : Noé, Abraham, Moïse ainsi que Jésus et Muhammad. La RA enseigne que le Père a voulu parlé à d’autres en grand nombre mais que beaucoup se sont dérobés[E/02/16-18].

Intégralement transmise en français, c’est un événement majeur pour les croyants et les chercheurs de Vérité. C’est accéder à un Livre Universel intact et contemporain qui n'a traversé ni les siècles, ni les hommes, ni les traductions. La Révélation d’Arès est actuellement traduite en anglais et en allemand.

L’évangile donné à Arès

En 1974, Jésus incarné, délivre un message du Père de l’Univers environ une nuit sur deux du 15 janvier au 13 avril. Le message de ces 40 veillées a été transcrit intact dans « l’Évangile donné à Arès ».

Michel Potay parle de la visite de Jésus - 1990

Le Livre

44 mois plus tard, en 1977, le Père de l’Univers, sous la forme d’un bâton de lumière de la hauteur d’une canne surmonté d’un pommeau d'une blancheur indescriptible, délivre un second message durant 5 théophanies : le 2, 9, 19 octobre et les 9 et 22 novembre. Ce message a été transcrit intact dans « Le Livre ».

Michel Potay parle de la visite du Père de l'Univers - 1990

Le cœur du message

Pénitence

La pénitence est le message le plus insistant de l’Évangile donné à Arès, il est écrit 33 fois. Pour La RA , la pénitence n'a pas le sens religieux passif de remord et d'expiation, mais un sens dynamique et créatif de retour vers le Père : c’est décider d’engager résolument sa vie dans la voie du Bien et de la Vérité. Á Arès, le Père exhorte à nouveau son fils l'Homme à redevenir Son image et Sa ressemblance (Genèse 1/26) tel qu'il a été créé.

Il l'appelle à revenir à l'intelligence du cœur, afin de retrouver sa vraie nature spirituelle dont l’amour est la forme la plus haute. Par là, l'Homme retrouve sa place dans l’univers, dans la Création du Père. Le Père fortifie tous ceux qui entreprennent cette ascension [E/25/06].

Âme

La Révélation d'Arès nous enseigne que l'homme naît sans âme, qu’il l’a créée par sa pénitence et sa bonté envers tous les hommes lors de son séjour terrestre - même s'il est incroyant. Ce que nous fûmes de notre vivant nous l'emportons après la mort. Etant créé libres, nous sommes responsables de nos actes. Nous sommes notre propre juge face à la Vérité.

L'âme[E/04/06] est la force ascensionnelle qui nous permet de nous élever au-dessus du mal et de la mort, c'est notre Salut. Elle est comme une voile [E/17/04] qui nous amènera vers le Père.

Liberté spirituelle

La vraie spiritualité se fait dans la liberté, et le Père a livré sa Parole pour tous dans la lumière[E/03/07]. Cela signifie que les institutions religieuses n'ont pas la prérogative d'être un passage obligatoire pour accéder au Père, ni de représenter Son Pouvoir sur terre, Pouvoir qu'Il ne partage avec aucun homme [E/21/05].

La Révélation d’Arès dénonce les Hommes qui constituent ces institutions de façon insistante sous les appellations "princes du culte" dans l'évangile donné à Arès (écrit 16 fois) et roi blanc dans le Livre (écrit 33 fois). Le Père enseigne qu’il est naturel que Son Peuple soit scandalisé par ces institutions devenues instruments de domination et de pouvoir.  Néanmoins La Révélation d’Arès n'appelle pas à leur abolition [E/07/04] mais à leur assainissement et enseigne que la domination de l'homme par l'homme engendre une vengeance sans fin, que l’Homme est le Frère de l’Homme, que là est son Salut.

Michel Potay : Le temoin

Michel Potay, tenant la révélation d'Arès

Michel Potay est le témoin de ces deux messages. Né en 1929 en région parisienne, il fut ingénieur et communiste, idéologie qu’il rejeta par la suite en constatant qu’il ne s’agissait que d’une vision romantique de la société. Il devint ensuite prêtre orthodoxe par recherche de vérité. Apostolat qu’il quitta parce qu’incompatible avec le message reçu par Jésus en 1974.

Depuis, il fournit un travail considérable pour diffuser La Révélation d’Arès : il l’a imprimée et distribuée lui-même jusqu’en 1998. Il a également construit, comme demandé par le Créateur, un lieu de prière pour le pèlerinage – dans la liberté spirituelle. Actuellement, il visite et conseille les assemblées qui le lui demande, il communique avec tous par son blog. Il garde aussi un lien étroit avec tous ceux qui lui écrivent directement. C’est un homme bon et humble, c'est un frère [E/16/01].

Extrait de l'entrevue avec Jacques Chancel en 2010 - Voir l'entrevue dans son intégralité

    Vendredi 26 juin 2020 - 11:46

Propulsé par Drupal 8